Sénégal : les dessous du licenciement de 50 employés de l’opérateur de télécoms Expresso

0
Expresso Sénégal

Le 18 août dernier, cinquante employés Sénégalais de l’opérateur de télécoms Expresso Sénégal, sur un effectif de  250, ont reçu une notification de licenciement par la Direction Générale.

Entre 2019 et 2021, le Directeur général d’Expresso Sénégal, Radi Almamoun dit avoir enregistré des pertes à hauteur de 16 à 21 milliards CFA par suite de l’impact de la crise de Covid-19. Raison pour laquelle, la Direction Générale  a décidé de licencier une bonne partie de son personnel sénégalais.

Quelques semaines auparavant, au niveau de l’inspection du travail, le syndicat avait alors entamé des négociations et impliqué les autorités dont le ministre de tutelle.

A l’issue de ses consultations, la direction de l’entreprise avait promis aux autorités étatiques de surseoir à ces licenciements, indique le site PressAfrik.

A l’issue de cet acte, le personnel de l’entreprise a décidé  d’assiéger,  ce lundi 22 août, les locaux de la Direction générale, pour contester ces 50 licenciements.

Selon certains observateurs, la majeure partie des personnes licenciées sont des Seniors, qui ont fait au moins 5 ans dans l’entreprise et occupent des postes de responsabilité.  C’est une stratégie que les dirigeants soudanais  veulent employer  pour  fermer l’entreprise et quitter le Sénégal.

Présentement, la Direction Générale utilise des consultants soudanais pour faire le travail des 50 employés licenciés, rapporte PressAfrik.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here