Joe Biden n’héritera pas les abonnés du compte Twitter de la précédente administration américaine

0

Twitter Inc. a annoncé récemment à l’équipe du nouveau président américain Joe Biden qu’elle n’héritera pas les 33,2 millions des abonnés des comptes @POTUS et @WhiteHouse de l’administration précédente et seront remis à zéro.

«Twitter nous a informés qu’à partir de maintenant l’Administration Biden devra repartir de zéro», a expliqué mardi 22 décembre dans un tweet Rob Flaherty, directeur de la stratégie numérique de Joe Biden.
Le réseau social Twitter indique que les comptes seront purgés de tous leurs followers actuels et les identifiants et mots de passe réinitialisés le 20 janvier prochain (jour de l’investiture). Les comptes seront aussi débarrassés des anciens tweets, transférés vers @POTUS45 ou  @WhiteHouse45 afin que la distinction soit claire.
Contrairement à son prédécesseur, il y a 4 ans,  Donald Trump avait hérité des quelque 14 millions d’abonnés que l’Administration Obama a accumulés sur Twitter durant deux mandats. Cette fois ci la nouvelle administration américaine  est appelée à construire sa propre communauté.
Donald Trump gardera toutefois la main sur le compte personnel qu’il a créé en mars 2009. Contrairement à son prédécesseur, il a largement privilégié ce moyen de communication sur les autres. Connu pour ses messages polémiques, et parfois mensongers, Donald Trump perdra son passe-droit sur le réseau social en même temps que son mandat. Un porte-parole de Twitter explique ainsi au Wall Street Journal que ses messages violant les règles de Twitter seront supprimés à partir du 20 janvier, étant donné qu’ils ne constitueront plus un « intérêt public ».
Avec 88 millions d’abonnés sur son compte personnel et une tendance à être prolixe sur les réseaux sociaux, Donald Trump sera probablement encore longtemps sous le feu des projecteurs, malgré sa défaite à l’élection présidentielle.

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plait entrer votre commentaire!
S'il vous plait entrez votre nom ici