32.3 C
Conakry
dimanche, décembre 8, 2019
Home TIC & TELECOM Opérateurs Angola Cables et Nokia déploient une liaison optique directe entre l’Afrique et...

Angola Cables et Nokia déploient une liaison optique directe entre l’Afrique et les États-Uni

0
Angola Cables et Nokia déploient une liaison optique directe entre l'Afrique et les États-Uni
L’opérateur de télécommunications angolais Angola Cables et la société finlandaise d’électronique grand public Nokia se sont associés pour réaliser une connexion directe par fibre optique de 7 851 km entre l’Afrique et l’Amérique du Nord, selon un communiqué de presse du 13 novembre 2019 .
Auparavant, le trafic Internet entre l’Afrique et l’Amérique du Nord était lié aux États-Unis via l’Atlantique.
Les essais de réception ont été achevés sur le routage par fibres optiques entre Sangano en Angola et Boca Raton à Miami aux États-Unis.
“A travers ce déploiement des systèmes MONET et SACS , Angola Cables est en mesure de réduire davantage le temps de latence entre les fournisseurs de contenu en Amérique du Nord et les marchés de données en Afrique”, déclare Ângelo Gama, CTO d’Angola Cables.
La connexion directe des deux systèmes de câble optique, première du genre entre l’Afrique et l’Amérique du Nord, permet de réduire le temps de latence entre les continents et simplifie considérablement le déploiement des services.
SACS, détenu et géré par Angola Cables, comprend quatre paires de fibres entre Fortaleza (Brésil) et Luanda (Angola). Le système MONET, appartenant au consortium, relie Fortaleza, au Brésil, à Boca Raton, en Floride.
Les latences de ce réseau montrent une amélioration des performances. L’acheminement entre Luanda (Angola) et Miami (Floride) a été réduit à 123,4 ms, et entre Le Cap et Miami à 162 ms. Entre Johannesburg et Miami, la latence a été réduite à 180 ms.
Les opérateurs de backhaul, les FAI, les CDN et les utilisateurs, en particulier dans la région subsaharienne de l’Afrique, peuvent bénéficier de latences considérablement améliorées sur les itinéraires de trafic existants. «Par exemple, la connexion entre Johannesburg et New York sera réduite de 18% au maximum grâce à la connexion directe par fibre optique SACS et MONET», indique Gama.
L’essai sur le terrain a utilisé la plate-forme de multiplexage par répartition en longueur d’onde (WDM) 1830 Photonic Service Switch de Nokia. Alimenté par le processeur de signal numérique cohérent de Photonic Service Engine, le 1830 PSS a transmis avec succès des longueurs d’onde optiques de 12 635 km directement de l’Angola à la Floride, réduisant ainsi le temps de latence de 30% par rapport aux routes existantes.
Le directeur du développement de l’optique chez MEA, Nokia, Carlo Corti, indique que la technologie  utilisée permet d’optimisé efficacement l’infrastructure existante. Grâce à la technologie Nokia 1830 PSS, une connectivité optique sans régénérateurs peut être configurée entre les systèmes de câbles SACS et MONET. Cette connexion enregistrera les débits binaires les plus élevés et les latences les plus basses entre l’Afrique et les États-Unis via un routage direct »
L’essai de cette voie optique directe entre l’Afrique et les États-Unis s’est achevé avec succès le 11 novembre 2019 et le réseau est disponible pour un usage commercial.

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plait entrer votre commentaire!
S'il vous plait entrez votre nom ici

Patientez...

Recevez gratuitement notre newsletter

Voulez-vous être averti lorsqu'un notre article est publié? Entrez votre adresse e-mail et nom ci-dessous pour être le premier à savoir