Selon Adebayo Shittu, le Nigeria a besoin d’environs 500 millions $ pour 2 nouveaux satellites télécoms

0

capture-decran-2016-11-03-a-00-11-04Au cours d’un entretien accordé à la presse le 29 octobre 2016, Adebayo Shittu, le ministre nigérian des Communications, a déclaré que le pays a besoin d’environ 500 millions de dollars US pour acquérir deux nouveaux satellites télécoms.

Le patron du secteur national des télécoms a révélé que des négociations ont déjà été entamées à cet effet par le gouvernement fédéral avec Exim Bank China. Adebayo Shittu a indiqué que la banque publique chinoise, spécialisée dans le commerce extérieur, a d’ailleurs déjà donné des assurances au gouvernement quant à la fourniture de ce financement.

Pour le ministre des Communications, la quantité de données qui sort du Nigeria à travers les satellites étrangers génère des milliards de dollars qui ne bénéficient pas directement au pays. Or, avec de nouveaux satellites, qui devraient être construits en Chine, « nous pourrons nous nous assurer que personne ne prendrait plus l’argent du Nigeria. Je suis convaincu qu’avec l’approbation du gouvernement fédéral, nous allons obtenir ce que nous voulons. NigComSat n’a qu’un seul satellite, et laisser NigComSat avec un seul satellite est comme voyager à bord d’une voiture sans roue de secours », a souligné Abdebayo Shittu.

Le Nigeria n’a en effet actuellement qu’un seul satellite de télécommunications: le NigComSat-1R lancé en décembre 2011. Il est venu remplacer le NigComSat-1, lancé le 13 mai 2007 par la Chine, après qu’il soit tombé en panne.

Les deux nouveaux satellites de télécommunications que veut acquérir le gouvernement sont le NigComSat-2 and NigComSat-3.

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plait entrer votre commentaire!
S'il vous plait entrez votre nom ici