Niger : Orange passe la main à Niel Télécom

0

L’opérateur français Orange présent depuis 2008 au Niger, vient de signer un accord avec Niel Télécom pour la reprise de ses actifs .

Cette opération résulte d’un contentieux qui oppose  depuis plusieurs mois Orange Niger et  les autorités fiscales du pays. L’absence d’accord entre les deux parties, les difficultés financières, l’échec des négociations de sortie de crises sont les facteurs qui ont motivé la filiale Orange a privilégié la recherche d’un repreneur.

L’on se souvient lors de son séjour à Bamako au mois de juin dernier, le directeur exécutif du groupe pour l’Afrique et Moyen Orient (AMEN), Aliou N’DIAYE a mentionné dans un entretien: “Au Niger, l’Etat a mis un niveau d’impôts tel que cela fait environ 10 ans qu’on y est avec un investissement de 190 milliards de FCFA, mais à la clé zéro-bénéfice”.

Au mois de décembre dernier , le fisc avait placé sous scellé les   locaux techniques de l’opérateur suite à son refus de non paiement d’impôt de 22 milliards de FCFA (33 millions d’euros).

Niel Telecom est une filiale de Telecel RCA, dirigé par Laurent Foucher,  un ancien conseiller Afrique du pétrolier Maurel & Prom, il est également détenteur des actifs dans les télécoms en Centrafrique et au Burundi.

Autre que  Niel Télécom, d’autres acquéreurs étaient sur la liste, il s’agit notamment de Maroc Télécom à travers sa filiale Moov Niger, Rimbo le holding de l’homme d’affaires Mohammed Rhissa et actionnaire locale d’Orange Niger. Toute fois, leur offre a été jugée infructueuse, et d’autres géants des télécoms sur le marché africain ont été révulsés par le passif de l’opérateur dans le pays.

NigerActu/TicGuinee

 

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plait entrer votre commentaire!
S'il vous plait entrez votre nom ici