L’ ARTP du Sénégal met en demeure l’opérateur Expresso de rétablir les services de la téléphonie fixe

0
L'ARTP du Sénégal met en demeure l'opérateur Expresso de rétablir les services de la téléphonie fixe

L’Autorité de régulation des postes et des télécommunications (ARTP), disant constater que Expresso Sénégal ne fournit plus les services de la téléphonie fixe, lui  a adressé une correspondance  le 11 février dernier lui met en demeurer de rétablir le service, rapporte l’Agence de Presse Sénégalaise.

Dans cette correspondance, l’ARTP demande à la filiale du groupe de télécoms soudanais, l’application du contenu dans son cahier des charges dans un délais de 30 jours sous réserve  de se voir appliquer toutes les conséquences de droits relativement  à ce défaut de fourniture.
“Je vous mets en demeure, conformément à l’article 177 de la loi n° 2018-28 du 1er décembre 2019, portant code des communications électroniques, de remettre en service la téléphonie fixe sous toutes ses formes, conformément à l’annexe 1 de votre cahier des charges, dans un délai de trente (30) jours, à compter de la date de réception du présent courrier” daté du 11 février”, a indiqué Abdoul Ly, le directeur général de l’organe de régulation des télécoms à Rady Almamoun, le directeur général par intérim d’Expresso.
L’autorité de régulation des télécommunications et des postes avertit que passé ce délai, elle sera “dans l’obligation de tirer toutes les conséquences de droit”.
A noté que cette situation survient  quelques jours  après que l’ARPT   a reproché  l’opérateur expresso de plusieurs manquements à ses engagements, notamment le manque d’investissement  dans les infrastructures et services.
Ahmed SAYON CONDE

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plait entrer votre commentaire!
S'il vous plait entrez votre nom ici