Huawei : démarrage de la production des stations de base 5G sans composants américains

0
Huawei : démarrage de la production des stations de base 5G sans composants américains
Le fondateur de Huawei, Ren Zhengfei

Le géant chinois Huawei Technologies Co Ltd a annoncé avoir commencé à produire des stations de base 5G sans composants américains.

«Nous avons effectué les tests en août et en septembre et à partir d’octobre, nous commencerons la production à grande échelle», a déclaré jeudi son fondateur et PDG, Ren Zhengfei, ajoutant qu’elle commencerait par produire 5 000 stations de base 5G  par mois.

La production annuelle de l’année prochaine devrait atteindre 1,5 million d’unités, contre 600 000 estimées pour cette année, ce qui inclut celles fabriquées avec des composants américains et celles ne le faisant pas.

Le plus grand fabricant d’appareils de télécommunication au monde figure depuis le mois de mai sur une liste noire du commerce américain, craignant que ses équipements ne soient utilisés par Pékin comme espionnage. Huawei a nié de telles allégations à plusieurs reprises, mais a pris des mesures pour en minimiser l’impact.

Les sanctions ont entraîné la perte de l’accès aux technologies clés et la dernière version de son téléphone phare Mate 30, par exemple, ne viendra pas avec Google Mobile Services.

Will Zhang, président de la stratégie d’entreprise de Huawei, a déclaré à Reuters que les performances des stations de base gratuites aux États-Unis n’étaient «pas pires» et que la société «avait eu des surprises positives». Il a refusé de donner des détails.

Ren a ajouté que Huawei souhaiterait toujours utiliser des composants américains, si possible, car la société entretient des “liens affectifs” avec des fournisseurs américains de longue date.

Ren a déclaré ce mois-ci qu’il était ouvert à la vente de la technologie 5G de la société (brevets, code, plans et savoir-faire en matière de production) à des sociétés occidentales moyennant des frais exceptionnels.

Il est allé plus loin, en affirmant que Huawei était disposé à octroyer une licence de sa technologie mobile 5G à une société américaine, et qu’il ne craignait pas de créer un rival en mettant la technologie de Huawei à la disposition de ses concurrents.

Voir aussi :  Huawei : lancement des nouveaux Smartphones sans les Applications Google

 

Sources : Reuters

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plait entrer votre commentaire!
S'il vous plait entrez votre nom ici