Pourquoi Orange a-t-elle renoncé à la licence des télécommunications en Ethiopie ?

0
pourquoi Orange a-t-elle renoncé à la licence des télécommunications ?

L’opérateur des télécoms français, Orange, contrairement à ces concurrents évoluant en Afrique, MTN et Safricom a renoncé  à la soumission de l’offre pour l’obtention de licence des Télécommunications en Éthiopie.

Interrogé par le journal LTA ( latribune), l’opérateur Orange  indique : « après plus de deux ans et demi de travail sur ce dossier, nous avons pris la décision de ne pas soumettre d’offre pour l’acquisition d’une licence. Le projet proposé par les autorités Ethiopiennes laissait peu de marge de manœuvre pour un déploiement rapide de notre stratégie et l’aboutissement d’un projet qui serait créateur de valeur pour le Groupe ».

Suite à l’annonce de libéralisation du secteur des télécommunications Ethiopien, le groupe de  Stéphane Richard avait manifesté  beaucoup l’intérêt  à la quête d’une licence et à une prise de participation dans Ethio Télécom. Le PDG d’Orange avait déclaré en novembre 2018, que le marché des Télécommunications Ethiopiennes faisait partie de  sa  priorité dans ces projets de développement en Afrique.

Il est à noter que l’opérateur historique, Ethio Telecom conserve le record de l’opérateur de télécoms, comparativement dans d’autres pays de l’Afrique, il enregistre le plus grand parc d’abonné.

L’opérateur Orange présent dans 19 pays en Afrique et Moyen Orient,  a longtemps offert une assistance technique à Ethio Télécoms.

 

Voir aussi :  Éthiopie : MTN Group et le Consortium Safricom soumissionnent pour des licences des licences de télécommunications.

 

 A Junior BAH

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here