Éthiopie : lancement de la production d’électricité du grand barrage de la Renaissance

0
Éthiopie : lancement de la production d’électricité du grand barrage de la Renaissance
Barrage de la renaissance, GERD (Grand Ethiopian.  Renaissance Dam).

Après plus de dix ans de désaccord entre l’Egypte et le Soudan, l’Ethiopie a officiellement lancé dimanche 20 février la production d’électricité à partir de son grand barrage de la renaissance, communément appelé GERD (Grand Ethiopian Renaissance Dam).

Pour une production de 5 000 MW, le coût total du projet est estimé à 4,2 milliards de dollars (3,7 milliards d’euros), l’Ethiopie avait néanmoins procédé en juillet dernier à la seconde phase de remplissage de ce barrage, annoncé comme un des plus gros d’Afrique.

Le barrage de la Grande renaissance constitue, depuis le lancement du projet en 2011, une sérieuse pomme de discorde avec le Soudan et l’Egypte, tous deux tributaires du Nil pour leurs ressources hydrauliques. Le Caire invoque une « loi historique » sur le fleuve, garanti depuis un traité signé en 1929 entre l’Egypte et le Soudan, alors représenté par le Royaume-Uni, puissance coloniale. L’Egypte avait obtenu un droit de veto sur la construction de projets sur le fleuve.

Situé sur le Nil Bleu, à une trentaine de kilomètres de la frontière soudanaise, le Grand barrage de la Renaissance est long de 1,8 kilomètres et haut de 145 mètres.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here