Donald Trump signe un décret contre les équipements Chinois

0

Le président Américain Donald Trump vient de signer ce mercredi 15 mai un décret interdisant aux réseaux de télécommunications américains de se fournir des équipements auprès des entreprises étrangères jugées à risque.

Pour justifier ce décret, le président Trump déclare « une urgence nationale » et il vise particulièrement le groupe chinois, Huawei qui est présentement leader des technologies 5G,   suspecté d’espionnage sur le marché américain des télécoms.

Selon la maison blanche, cette décision doit permettre de répondre aux actes malveillants favorisés par l’internet, dont l’espionnage économique et industriel aux détriments des états unis.

En réponse a cet acte, la Chine par la voie du porte parole du ministre du commerce chinois Gao Feng, prévient  « Nous exhortons les Etats Unis à mettre fin à leurs actions incorrectes (…) pour éviter de nuire d’avantage aux relations économiques et commerciales entre les deux pays ».

Pour sa part , le président Ling Hua lors de son déplacement le 14 mai dernier à Londres, s’est défendu contre les accusations dont son groupe fait l’objet et a déclaré être prêt à signer des accords de non-espionnage avec les différents Etats.

Toutefois, si les grandes entreprises américaines notamment Verizon, AT&T ne sont pas concernées par cette décision, c’est pas le cas de certaines entreprises locales à revenu moyen qui utilisent des équipements fournis s par Huawei ou ZTE dans leurs réseaux.

Ces derniers temps les relations entre Huawei et les Etats unis ne sont pas au beau fixe, la dernière en date est la plainte déposé par Huawei le 7 mars dernier devant le tribunal fédéral du Texas. Cette plainte visait l’interdiction de l’achat et le déploiement des technologies mobiles 5G de Huawei sur le sol américain.

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plait entrer votre commentaire!
S'il vous plait entrez votre nom ici