Etude de préfaisabilité du projet d’aménagement hydroélectrique de Kourougnan à Siguiri en Haute Guinée sur le fleuve Tinkisso en République de Guinée

0

Bien que la sécurité et l’accès à l’énergie demeurent des défis majeurs pour la région de l’Afrique de l’Ouest, des mesures importantes sont prises, pour améliorer l’environnement et un nombre croissant de projets d’énergie renouvelable et d’efficacité énergétique sont en cours de préparation afin d’attirer les investissements. Plus de 200 mini-réseaux d’énergie propre sont déjà opérationnels, et d’autres sont en cours. Au même moment, plus de 130 projets, d’une capacité installée de plus de 7 GW de centrales électriques raccordées au réseau, pilotés par des acteurs publics et privés, sont actuellement à l’étude ou en développement dont plusieurs étant déjà à un stade avancé. L’intérêt du secteur privé pour ces projets s’est intensifié ces derniers temps et des Contrats d’Achat d’Energie (CAE) ont été signés, par exemple SCATEC au Mali. Afin d’augmenter cet interêt, l’USAID et l’ECREEE ont décidé de collaborer dans le but d’attirer plus de capitaux privés notamment dans le domaine des énergies renouvelables en Afrique de l’Ouest. Cette collaboration s’est matérialisée par la signature d’un document entre les parties dont le titre est : « De la Politique à l’Investissement avec un accent particulier sur l’accès à des services d’électricité durables » L’objectif global de cette collaboration USAID-ECREEE en Afrique de l’Ouest est de créer les conditions pour susciter cet élan d’investissement en stimulant et soutenant les projets dans le pipeline de la structuration financière au bouclage financier. Elle permet également de faciliter l’accès au financement à des projets d’énergies renouvelables permettant l’accès aux services électriques durable, fiable et abordable pour les populations. En particulier pour promouvoir l’accès universel à des services d’électricité durables, un effort important doit être fait à ce stade pour aider les États membres à améliorer leur environnement qui, pour la plupart est peu favorable aux énergies renouvelables. L’activité N°1 du plan de travail 2018-2020 du document de collaboration entre l’USAID et l’ECREEE vise à soutenir : « le couloir d’énergie propre en Afrique de l’Ouest (WACEC en Anglais) ». Il est donc prévu d’appuyer la mise en œuvre des stratégies hydroélectrique et solaire, notamment à travers les sous-activités suivantes :  Réalisation de l’Etude de préfaisabilité (PF) pour un site PCH prometteur,  Organisation de la tournée de présentation du WACEC dans 3 pays de la CEDEAO  Définition d’un concept régional pour l’achat de gros des projets ER. Ainsi, compte tenu de son potentiel, l’ECREEE a adressé le courrier N°.ECR/REL/GN/10- 04/MK/2019 du 10 Avril 2019 à la partie Guinéenne expliquant le contexte et demandant la proposition du choix d’un site de Petite Centrale Hydroélectrique (PCH) promoteur, afin de réaliser une étude de préfaisabilité. En réponse à ce courrier, les Autorités Guinéennes ont proposés le site de l’aménagement hydroélectrique de Kourougnan à Siguiri en haute Guinée sur le fleuve Tinkisso (voire en annexe la fiche technique). Ainsi, cette étude de préfaisabilité de la centrale hydroélectrique de Kourougnan sur le fleuve Tinkisso en Guinée, s’inscrit dans le cadre du partenariat USAID-ECREEE. Cette étude permettra de déterminer la préfaisabilité du projet d’aménagement hydroélectrique du site de Kourougnan.

L’objectif principal du projet d’aménagement hydroélectrique du site de Kourougnan est de favoriser l’accès aux services énergétiques modernes en milieu rural à partir de ressources locales propres et à moindre coût. Le projet vise les objectifs spécifiques suivants :  promouvoir l’accès aux services énergétiques qui permet d’une part de dynamiser l’activité socio-économique à travers le développement des services de santé, de l’éducation et l’amélioration des conditions de vie des ménages de la zone du projet,  assurer la disponibilité d’une alimentation électrique fiable et durable de la préfecture de Siguiri et des Industries Minières avec possibilité d’alimenter les grandes localités de la zone du projet et environs tout en diminuant la pression sur le couvert végétal et,  promouvoir les investissements privés (PME-PMI) en stimulant le partenariat public-privé,

TERMES DE REFERENCE

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plait entrer votre commentaire!
S'il vous plait entrez votre nom ici