USA : le Sénat adopte un projet de loi visant à restreindre la vente d’équipements de télécommunications par les entreprises chinoises.

0
USA : le Sénat adopte un projet de loi visant à restreindre la vente d'équipements de télécommunications par les entreprises chinoises.

Un panel du Sénat américain a approuvé mercredi un projet de loi visant à restreindre la vente d’équipements de télécommunications par les entreprises chinoises considérées comme des menaces pour la sécurité nationale.

Adoptée par la commission sénatoriale du commerce, des sciences et des transports, la loi de 2021 sur les équipements sécurisés est désormais soumise à l’examen de l’ensemble de la chambre.

La législation vise à combler une lacune qui avait permis à des entreprises chinoises telles que Huawei Technologies, ZTE, Hytera Communications, Hikvision et Dahua Technology de continuer à vendre sur le marché américain.

En vertu des règles adoptées par la Federal Communications Commission (FCC) l’année dernière, seuls les équipements achetés avec un financement fédéral américain étaient interdits. Cela a permis aux entreprises américaines d’acquérir l’équipement fabriqué en Chine avec de l’argent du gouvernement privé ou non fédéral.

Le sénateur républicain de Floride, Marco Rubio,  qui parrainait le projet de loi du Sénat, a applaudi son adoption et a déclaré que « le Parti communiste chinois subventionne ces entreprises et exploite les failles de nos lois pour permettre à des acteurs malveillants de vendre des équipements et des services compromis aux États-Unis.

« Le statu quo est dangereux et nous devons agir maintenant pour renforcer notre sécurité nationale et protéger nos infrastructures critiques », a-t-il ajouté.

Jessica Rosenworcel, présidente par intérim de la FCC, a déclaré que la législation « contribuerait à assurer la sécurité de notre pays en garantissant que les équipements de communication non fiables ne sont pas autorisés à être utilisés à l’intérieur de nos frontières ».

Le Congrès a déjà alloué 1,9 milliard de dollars pour rembourser aux opérateurs de télécommunications ruraux américains le coût de remplacement des équipements Huawei et ZTE existants. Ces fonds seront disponibles en octobre.

Une législation complémentaire au projet de loi du Sénat a été adoptée par la commission de l’énergie et du commerce de la Chambre des représentants le mois dernier.

Si les deux chambres adoptent leurs projets de loi, elles régleront ensuite les différences entre leurs versions avant d’envoyer la législation finale au président. Joe Biden pour la signature.

Source : South China Morning Post

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here