Le Togo et le Gabon  concluent un accord  sur la suppression des frais du roaming

0
Lin Mombo président du conseil de régulation de l’Arcep Gabon et Galley Michel Yaovi, directeur général de l’Arcep Togo

Le Togo et le Gabon viennent de s’accorder sur la suppression des frais du roaming entre les deux États. Un protocole d’accord relatif à cette disposition a été signé le 4 août dernier, entre le président du conseil de régulation de l’Arcep Gabon, Lin Mombo et le directeur général de l’Arcep Togo, Galley Michel Yaovi.

Après le Rwanda en Afrique de l’Est, le Gabon s’est récemment ouvert au Togo en Afrique de l’Ouest pour l’opérationnalisation du free-roaming. C’est-à-dire la suppression des frais d’itinérance nationale entre les opérateurs de téléphonie mobile et la tarification des communications aux coûts locaux entre le Gabon et le Togo.

La mise en œuvre effective de cet accord signé entre ces deux états permettra une baisse drastique des prix sur les communications mobiles (voix, data et SMS) en itinérance tout en favorisant la mobilité des citoyens entre les deux pays. Concrètement, il sera possible d’utiliser une carte SIM togolaise au Gabon et vice versa sans payer de frais de roaming qui rendent ces communications mobiles extrêmement chères.

La réception des appels sera gratuite et les appels émis dans le pays visité seront facturés aux tarifs locaux hors forfaits, soit jusqu’à 10 fois moins chers qu’actuellement. Selon les clauses dudit protocole d’accord, les deux opérateurs nationaux (Togocom et Moov Africa) sont associés à cette opération.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here