RDC : pour 30 millions de dollars Vodacom perd sa licence 2G

0

Le ministre congolais des Télécoms, Emery Okundji vient de prendre la décision de retirer la licence 2G à l’opérateur de téléphone mobile Vodacom.

Le 29 avril dernier, la Société Vodacom a reçu une correspondance concernant  le renouvellement de sa licence 2G  pour un montant de   30 millions de dollars.

Suite à l’expiration de ce délai, Emery Okundje a pris un arrêté le 13 juin, pour instruire à l’ARPTC (l’Autorité de régulation des postes et télécommunications du Congo), de procéder au retrait des fréquences correspondances,  exploitées par l’opérateur.

Pour rappel, c’est en décembre 2015 que  Vodacom avait obtenu une prorogation de 10 ans de sa licence 2G qui arrivait à expiration en janvier 2018.

Pour le département des Télécoms, aucune disposition légale ou réglementaire ne prévoit cette option, tout en  accusant  Vodacom de profiter de la procédure de demande d’extension de fréquences pour introduire la prorogation de sa licence 2G.

Pour l’instant, la filiale Vodafone du groupe Britannique a les yeux tournés vers le Conseil d’Etat qui est la haute juridiction du pays,   dont elle a introduit une demande de recours pour faire valoir ces droits.

Malick SOW pour tic-guinee.net

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plait entrer votre commentaire!
S'il vous plait entrez votre nom ici