Opportunité de carrières : analyste d’information associé – responsable de base de données

0
Opportunité de carrières : Responsable des Télécommunications

Titre/Fonction : analyste d’information associé – responsable de base de données

Lieu affectation : Bangui République centrafricaine

Date de début prévue : 04/01/2022

Objectif de développement durable 16. Paix, justice et institutions fortes

Catégorie :  bénévole spécialiste des Volontaires internationaux des Nations Unies

Entité hôte : MINUSCA

Durée : 3 mois (avec possibilité de prolongation)

 

Postuler

 

Mission et objectifs

Préoccupé par la crise sécuritaire, humanitaire, des droits de l’homme et politique en République centrafricaine et ses implications régionales, le Conseil de sécurité a autorisé en avril 2014 le déploiement d’une opération multidimensionnelle de maintien de la paix des Nations Unies, la MINUSCA, avec la protection des civils comme priorité absolue. . Ses autres tâches initiales comprenaient le soutien au processus de transition ; faciliter l’aide humanitaire; promotion et protection des droits de l’homme; soutien à la justice et à l’État de droit; et les processus de désarmement, de démobilisation, de réintégration et de rapatriement. La mission nouvellement créée a englobé le Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en République centrafricaine (BINUCA). Les effectifs actuels de la MINUSCA en uniforme sont de 11 650 militaires et 2 080 policiers, et sont chargés de l’objectif stratégique de créer les conditions politiques, sécuritaires et institutionnelles propices à une réduction durable de la présence et de la menace posée par les groupes armés. Voir http://www.un.org/en/peacekeeping/missions/minusca/.

Le contexte

L’affectation est renouvelable sur une base annuelle (1er juillet – 30 juin) jusqu’à un maximum de 4 ans. Les renouvellements de contrat sont accordés en fonction du mandat de la mission, de la disponibilité du budget, de la nécessité opérationnelle et des performances satisfaisantes. Le lieu d’affectation peut changer au cours d’une affectation en fonction de la nécessité opérationnelle ; Les Volontaires des Nations Unies peuvent être amenés à travailler et à voyager n’importe où dans la zone d’opérations de l’organisation hôte, y compris dans des endroits éloignés.

Description de la tâche

Sous la supervision du chef adjoint JMAC, l’analyste de l’information associé des Volontaires des Nations Unies sera responsable des tâches suivantes :

– Soutenir le JMAC dans la préparation d’une base de données structurée, d’analyses intégrées et de supports visuels (c’est-à-dire mener des recherches et développer des visualisations de données spécifiques).

– Effectuer des analyses des médias sociaux, des données et des métadonnées à incorporer dans les produits JMAC quotidiens, y compris les statistiques hebdomadaires, mensuelles et trimestrielles des tendances des incidents.

– Maintenir, mettre à jour et améliorer en permanence la base de données JMAC, et toute contribution à la plateforme SAGE ; des modèles et matrices de risque, des indices composites et des cadres qui s’appuient sur des sources internes et externes.

– Surveillez les actualités et suivez les informations pertinentes pour le JMAC sur toutes les plateformes de médias sociaux.

– Organiser les documents sur SharePoint pour un accès facile, effectuer l’archivage physique et électronique des documents.

– Définir les procédures et former le personnel de JMAC au fonctionnement et à l’utilisation de SAGE, du système de base de données et des autres outils automatisés requis.

– Soutenir l’adoption des normes d’échange d’informations JMAC et promouvoir le partage de données et d’informations dans les paramètres des protocoles de sécurité avec d’autres composants.

– Soutenir l’optimisation continue des processus et les améliorations de l’infrastructure de données en étroite relation avec les autres composants importants et le responsable de l’information de la mission.

– Gestion des informations confidentielles fournies par différentes ressources et sources.

– Concevoir et administrer des enquêtes qui garantissent une contribution systématique interpelles aux discussions du JMAC.

– Gérer les applications en ligne pour administrer les informations JMAC et le suivi RFI.

– Assurer la liaison et la coordination avec les autres membres du JMAC.

– Soutenir l’optimisation continue des processus et les améliorations de l’infrastructure de données.

– Dessiner une cartographie de base avec des outils en ligne et travailler en étroite collaboration avec les agents SIG de la Mission.

– Effectuer d’autres tâches à la demande du chef adjoint / chef JMAC, y compris l’analyse intégrée et le suivi de la situation. Résultats/résultats attendus

– Construire un réseau solide et durable de contacts au sein des principales parties prenantes de son environnement professionnel, travailler en collaboration avec les autres composantes de la Mission ;

– Faire preuve de rigueur et de discipline intellectuelles et de bon raisonnement ;

– Effectuer la coordination/intégration dans l’équipe JMAC et travailler de manière constructive avec le Centre d’opérations conjoint en charge de la connaissance de la situation ;

– Gérer une base de données solide et aider à produire des rapports analytiques complets sur les incidents,

Critère d’éligibilité  : Âge : 27 – 80

Nationalité : le candidat doit être ressortissant d’un pays autre que le pays d’affectation.

Conditions  : Expérience requise

Trois : 3 ans d’expérience Un minimum de trois ans d’expérience à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés dans la gestion moderne de l’information, l’analyse de données, l’exploration de données, la gestion et la visualisation de données géographiques et de données, l’informatique, la gestion d’archives, la tenue de dossiers, la bibliothèque, la gestion de l’information ou un domaine connexe. Le bloc-notes de l’analyste certifié IBM Database Operator i2 est hautement souhaitable. Excellentes compétences en rédaction et en édition et capacité à produire des produits analytiques prospectifs sur les développements en matière de sécurité. Expérience dans la collecte et la gestion d’informations. Une expérience dans une situation de conflit ou de post-conflit en Afrique est un atout. Une exposition antérieure aux travaux du JMAC et/ou des groupes de réflexion analytiques est un atout.

Domaines d’expertise

Sécurité et protection, Technologies de l’information, Élections et gouvernance

Permis de conduire

Langues : Anglais, Niveau : Courant, Requis Français, Niveau : Connaissances pratiques, Requis

Niveau d’études requis

Master ou équivalent en gestion de l’information, sciences de l’information, systèmes d’information, science des données, sciences sociales, géographie, mathématiques, statistiques ou dans un domaine connexe. La connaissance des derniers outils d’analyse et de visualisation de données (par exemple, Power BI, R, Infogram, Tableau, Excel, STATA) est requise. La connaissance d’i2 Analyst’s Notebook est souhaitée. Connaissance des outils d’analyse et de cartographie des médias sociaux tels que ArcGis, Mapbox, CARTO, QGIS. Un diplôme universitaire de premier cycle combiné à une expérience qualifiante peut être accepté en lieu et place du diplôme universitaire supérieur.

Compétences et valeurs

  • Intégrité et professionnalisme : expertise démontrée dans le domaine de spécialité et capacité à faire preuve de bon jugement; capacité à travailler de manière indépendante selon des procédures établies dans un environnement politiquement sensible, tout en faisant preuve de discrétion, d’impartialité et de neutralité ; capacité à gérer les informations de manière objective, précise et confidentielle ; réactif et orienté client. • Responsabilité : mature et responsable ; capacité à fonctionner conformément aux règles et règlements de l’organisation. • Planification et organisation : compétences efficaces en matière d’organisation et de résolution de problèmes et capacité à gérer un volume important de travail de manière efficace et opportune ; aptitude à établir des priorités et à planifier, coordonner et contrôler (son propre) travail; capacité à travailler sous pression, avec des délais conflictuels et à gérer plusieurs projets/activités simultanés. • Travail d’équipe et respect de la diversité : capacité à établir et maintenir des partenariats efficaces et des relations de travail harmonieuses dans un environnement multiculturel et multiethnique avec sensibilité et respect de la diversité et du genre ; • Communication : compétences relationnelles avérées ; bonnes compétences en communication orale et écrite, y compris aptitude à préparer des rapports clairs et concis; capacité à communiquer et à faire preuve d’empathie avec le personnel (y compris le personnel national), le personnel militaire, les volontaires, les homologues et les interlocuteurs locaux venant d’horizons divers ; capacité à transférer des informations et des connaissances à un large éventail de groupes cibles différents ; • Flexibilité, adaptabilité et capacité et volonté d’opérer de manière autonome dans des environnements austères, éloignés et potentiellement dangereux pendant des périodes prolongées, impliquant des difficultés physiques et peu de confort, et y compris d’éventuels déplacements importants dans la zone d’opérations, si nécessaire ; • Un véritable engagement envers les principes de l’engagement volontaire, qui comprend la solidarité, la compassion, la réciprocité et l’autonomie ; et l’engagement envers les valeurs fondamentales de l’ONU.

Postuler

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here