Le régulateur sud-africain ICASA, annonce le lancement du processus de vente aux enchères des spectres des télécoms internationales

0
vente aux enchères des spectres des télécoms internationales
Autorité indépendante des communications (ICASA)

Afin d’accélérer le développement des services hauts débits,  le gouvernement Sud-africain à travers l’Autorité indépendante des communications (ICASA) a annoncé le lancement ce mardi 8 mars le processus de vente aux enchères des spectres des télécommunications internationales (IMT).

Selon cette communication, six (6) opérateurs sont en concurrence à savoir Telkom, Vodacom, MTN, Cell C, Liquid Intelligent Technologies et Rain. Le spectre à allouer  se situe dans les bandes 700 MHz, 800 MHz, 2,6 GHz et 3,5 GHz.

D’après l’agenda de l’ICASA, le processus de vente aux enchères s’effectuera en 3 étapes :
La première étape prévue ce 8 mars, concerne uniquement les opérateurs éligibles à savoir Cell C, Liquid Telecoms, Rain Networks et Telkom. Ces opérateurs doivent soumettre leurs offres en vue d’obtenir des portefeuilles de fréquences minimales.

La seconde étape du processus appelée étape principale débutera le 10 mars 2022 et se déroulera à l’aide d’une plateforme d’enchères en ligne que les six opérateurs soumissionnaires qualifiés pourront soumissionner.

La troisième étape concerne l’attribution des fréquences aux soumissionnaires qualifiés. En effet, cette étape constitue un processus administratif qui vise à déterminer la position d’attribution de fréquences des lots rempotés au cours de la première étape.

L’importance de ce processus d’octroi de licences réside principalement dans le renforcement de la concurrence dans le secteur des services mobiles, l’augmentation de la connectivité et de la couverture haut débit, ainsi que la réduction de la fracture numérique entre l’accès urbain et rural aux réseaux mobiles haut débit, indique ICASA.

Bah Junior 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here