Le PNUD lance la 2ème édition du Growth Stage Impact Ventures `GSIV` for Sustainable Development Goals

0
Le PNUD lance la 2e édition du Growth Stage Impact Ventures `GSIV` for Sustainable Development Goals
Le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) a annoncé, mercredi 27 mai, le lancement de la seconde édition du programme Growth Stage Impact Ventures (GSIV) for Sustainable Development Goals (SDGs) afin de sélectionner 12 entrepreneurs porteurs de projets susceptibles de révolutionner la santé, l’énergie et la gestion des déchets dans les pays en développement.
Lancé conjointement par l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) en Suisse, Orange et la société allemande SAP, ce programme vise à identifier et promouvoir des entrepreneurs dans les pays en développement ayant le potentiel de générer à la fois un impact social et environnemental important, selon un communiqué du PNUD.
L’appel à nominations est ouvert jusqu’au 15 juillet. Les entreprises qui seront acceptées sont celles qui ont bouclé leur premier round de financement et qui délivrent des produits et services contribuant à réduire les inégalités (notamment celles de genre) en fournissant aux plus pauvres des solutions d’accès à la santé de qualité, l’énergie propre et abordable et de réduction et recyclage des déchets.
Les 12 entreprises seront invitées à participer à un atelier préparatoire et au Sommet SDG Finance Geneva Summit, qui se tiendra début 2021, où elles auront l’occasion de présenter leurs produits à des partenaires potentiels, notamment des investisseurs, de grandes entreprises et des organisations internationales.
Elles recevront en outre un soutien pour mettre en œuvre des partenariats stratégiques pour mettre à l’échelle leur entreprise.
“Le GSIV est un véhicule fantastique pour identifier des entrepreneurs à travers les pays en développement qui ont des modèles commerciaux solides et un impact avéré. Les finalistes démontrent que les ODD sont rentables, même dans les contextes les plus difficiles et dans les secteurs qui sont traditionnellement financés par l’Etat.
Dans un monde post-Covid-19 où les investissements diminuent, soutenir les entrepreneurs innovants des pays en développement est une priorité”, a déclaré Sarah Bel, responsable pour le PNUD du SDG Finance Geneva Summit.
En 2019, les 12 finalistes en moyenne avaient jusqu’à 50 employés, un revenu annuel de plus de 3 millions de dollars, et un impact cumulatif sur plus de 15 millions de vies grâce à leurs produits et services.

Le communiqué de presse original est également disponible en français et en espagnol sur  https://www.sgsgeneva.org/

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Mme Sarah Bel, spécialiste des communications

Courriel: sarah.bel@undp.org

 

 

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plait entrer votre commentaire!
S'il vous plait entrez votre nom ici