Le Nigeria interdit les appels provenant de téléphones non enregistrés 

0
Le Nigeria interdit les appels provenant de téléphones non enregistrés 

Le gouvernement Nigerian  a réitéré sa demande aux compagnies de télécommunications de bloquer les appels provenant de lignes téléphoniques non enregistrées, dans le cadre de la politique gouvernementale visant à renforcer la sécurité dans un contexte d’insurrection islamiste et d’une vague d’enlèvements.

La Commission des Communications du Nigeria (NCC)  avait ordonnée en décembre 2020 aux opérateurs de téléphonie mobile d’ajouter des numéros d’identification (NIN) – contenant des données personnelles identifiant l’utilisateur – à chaque carte SIM enregistrée dans le pays ou de bloquer les SIM.

Le gouvernement avait prolongé le délai d’enregistrement des cartes SIM à plusieurs reprises avant la dernière directive visant à interdire les appels provenant de cartes SIM non enregistrées.

Le ministre de la communication, Isa Ali Ibrahim Pantami, a déclaré dans un communiqué que les appels sortants étaient interdits à partir du 4 avril sur les numéros de téléphone mobile qui ne s’était pas conformé à la politique de liaison NIN-SIM.

Monsieur Pantami a déclaré que 125 millions de SIM avaient été liés aux NIN correspondants, ce qui est une condition préalable à l’accès aux services de télécommunications ainsi qu’aux services bancaires, d’immigration et autres services gouvernementaux.

Airtel Nigeria, la deuxième plus grande entreprise de télécommunications du pays, a déclaré qu’elle avait rassemblé les informations NIN pour 73% de sa base de clients actifs et que les SIM non enregistrées seraient immédiatement placées en statut « réception uniquement ».

Source : Reuters

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here