L’ARPT explique aux médias la nécessité de réguler les transactions électroniques

0
L'ARPT explique aux médias la nécessité de réguler les transactions électroniques

Suite à la publication du décret D/016/PRG/CNRD/SGG du 09 décembre 2021 portant réglementation de la transaction électronique en République de Guinée, l’Autorité de Régulation des Postes et de Télécommunications a tenu ce jeudi 16 décembre 2021 à son siège au centre directionnel de Koloma, une conférence de presse pour expliquer la nécessité absolue à l’état de réguler les transactions électroniques.

L’absence d’un cadre réglementaire et des infrastructures techniques et conformément aux dispositions contenues dans la loi L/2016/035/AN du 28 juillet 2016 relatives aux transactions électroniques en République Guinée ont motivé les nouvelles autorités à prendre la décision de confier la régulation de la transaction électronique à l’ARPT.

La régulation de la transaction électronique suivant le  décret du 09 décembre 2021 est désormais sous la  tutelle de l’ARPT. Sa mission consiste notamment à la sécurisation  des infrastructures, la protection des données à caractère personnel des utilisateurs, la certification des informations des opérateurs ainsi que le recouvrement des redevances issues des transactions électroniques ,  a déclaré Monsieur Karamo Kaba, directeur de la réglementation et de la transaction électronique de l’Arpt.

Dans son intervention, le directeur de l’Arpt Yakouba Cissé indique que les nouvelles autorités accordent une place de choix à l’économie numérique. Pour accompagner la transition, lArpt en tant qu’acteur majeur de l’écosystème numérique en Guinée, s’inscrit en droite ligne avec les orientations définies par le CNRD (comité national pour le rassemblement et le développement) .

Dorénavant, l’Arpt est la seule institution chargée de gérer, de traiter des données et de collecter des redevances sur les transactions électroniques des opérateurs, entreprises ou autres entités relatives aux services de mobile Money, mobile banking, les payements électroniques, les cartes monétiques, le commerce électronique, les transactions bancaires en ligne, etc.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here