Guinée : signature du contrat commercial du projet d’aménagement hydroélectrique de Koukoutamba

0

Sous la présidence du Président de la République Pr Alpha Condé, le Haut-commissaire de   l’OMVS (Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal), M Hamed Diane Séméga et le PDG de la société chinoise Sinohydro Corporated, Ding Zheng Guo ont procédés ce mardi 26 février à Conakry, à la signature du contrat commercial du projet d’aménagement hydroélectrique de Koukoutamba.

Pour faire face à l’insuffisance des capacités de productions énergétiques, à l’électrification limitée, aux manques des services fiables et des coûts élevés, dans l’espace OMVS, les pays membres se sont engagés à la réalisation de cet important barrage hydroélectrique.

Dans son discours Docteur Cheik Taliby Sylla, Ministre de l’Energie et de l’Hydraulique de la République de Guinée,  Président en exercice du Conseil des ministres de l’OMVS a déclaré “le rôle moteur de l’énergie dans le développement économique et social d’un pays n’est plus à démontrer, c’est conscient ce rôle que nos gouvernants pour répondre aux énormes besoins de nos populations font de l’énergie l’une des priorités des politiques de développement. Les Etats membre de l’OMVS savent qu’ils peuvent compter sur les partenaires chinois pour faire face aux défis énergétiques auxquels ils sont confrontés”.

Pour le Haut Commissaire de l’OMVS, “le Projet d’aménagement hydroélectrique de Koukoutamba fait partie de ces ouvrages stratégiques dont la vocation est d’avoir un impact positif sur les conditions de vie des populations ainsi que l’avenir du développement du bassin. De par des fonctions, cet ouvrage permettra une amélioration de l’hydraulicité du fleuve à travers une meilleure régulation de ces débits aux profils des activités liées à l’agriculture, la navigation, la fourniture d’eau potable , la pêche et la préservation des écosystèmes du bassin”.

L’aménagement hydroélectrique de Koukoutamba représentante un important projet de développement, en plus de l’électrification attendu, le projet inclut la construction d’une route de 150 Km partant du centre ville de Labé au site du barrage, un pont de 180 m et une cité du maître de l’ouvrage.

Le coût du projet  est chiffré à 812 789 000 USD toutes taxes comprises. Le mode de financement retenue est la construction clé en main ou Engineering Procurement Construction (EPCF). Le délai prévisionnel de réalisation des travaux est de 4 ans. La centrale aura une puissance installée de 294 Mégawatts pour une production moyenne annuelle de 888 Gigawatts.

Pour sa part, le Président de la République a remercié tous les acteurs impliqués dans ce projet tout en les invitants à plus d’engagement.

Le barrage hydroélectrique de Koukoutamba qui sera réalisé sur le fleuve Bafing situé à Tougué (République de Guinée), deviendra le plus important barrage réalisé par l’OMVS (organisions pour la mise en valeur du fleuve Sénégal).

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plait entrer votre commentaire!
S'il vous plait entrez votre nom ici