Dr Catherine Adeya nommée directrice de la recherche de la Web Foundation

0
Dr Catherine Adeya nommée directrice de la recherche de la Web Foundation

Elle entrera en fonction le 17 août  prochaine et sera basée à Nairobi. La World Wide Web Foundation ou Web Foundation, basée à Genève,  est une organisation à but non lucratif créée par Tim Berners Lee en 2009 pour promouvoir un Web ouvert. La Web Foundation publie notamment l’Open data barometer pour mesurer l’avancée et l’impact de l’open data. 

Originaire du Kenya, elle va diriger et coordonner une équipe de recherche dédiée à l’interrogation et à la compréhension des obstacles les plus importants à la réalisation de la vision de la Fondation d’un Web sûr et responsable pour tous. Elle fera partie de l’équipe de direction, explique la Fondation, et jouera un rôle essentiel dans l’élaboration de l’orientation future de l’organisation.
Dr. Catherine Adeya-Weya est une scientifique de l’information avec des connaissances et des compétences dans les questions de développement de l’information. Il s’agit notamment du potentiel social, politique et économique et des impacts des technologies de l’information et de la communication (TIC), en particulier en Afrique. M. Adeya a plus de 20 ans d’expérience dans la recherche sur les TIC, ayant travaillé pour des agences telles que l’Université / Institut des Nations Unies pour les nouvelles technologies (UNU-INTECH) aux Pays-Bas.
Dr Catherine Adeya, explique-t-on, est une leader, une chercheuse et une défenseuse expérimentée qui travaille depuis plus de 20 ans dans le domaine de la technologie et du développement. Plus récemment, elle a dirigé le développement du Centre de l’Afrique de l’Est pour la gouvernance et la politique de l’Internet (CIGAP) à la célèbre université Strathmore de Nairobi. Elle a été directrice de l’externalisation des processus commerciaux au ministère des TIC au Kenya. Son travail consistait à fournir un leadership stratégique pour le développement de projets TIC phares au sein du ministère, notamment Konza Techno City et la stratégie nationale du haut débit. Ainsi, en 2013, elle a été nommée par le président Kenyan d’alors, Mwai Kibaki, en tant que CEO de la Konza Technopolis Development Authority, l’agence chargée de diriger le développement de Konza Techno City , la première ville technologique à usage mixte au Kenya. Elle a précédemment supervisé des travaux de recherche en Afrique en tant que chercheuse à l’Institut des Nations Unies pour les nouvelles technologies au Pays-Bas, et responsable de la recherche au Réseau d’études sur les politiques technologiques en Afrique.
Le Dr Adeya a été le juge en chef des premiers prix Vision 2030 pour l’innovation en TIC au Kenya. Elle siège au comité de rédaction du Journal of Perspectives on Global Development & Technology.
Dr Catherine Adeya estime que le Web et les technologies numériques doivent être utilisés pour élargir les opportunités et stimuler le développement. Elle a poursuivi cette mission dans les secteurs public, privé et de la société civile ainsi qu’au sein d’organisations internationales, dont les Nations Unies, le CRDI et la Banque mondiale.

 

Source : africanshapers

 

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plait entrer votre commentaire!
S'il vous plait entrez votre nom ici