Dark Web : 150 personnes arrêtées dans un coup de filet mondial

0

Quelque 150 suspects présumés impliqués dans l’achat ou la vente de produits illicites sur le Dark web ont été arrêtés dans le cadre d’une opération internationale coordonnée impliquant neuf pays, a annoncé, mardi, l’agence européenne de police Europol.

Selon le communiqué de l’Europol, ce coup de filet a eu principalement lieu aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne mais aussi en Australie, Bulgarie, France, Italie, aux Pays-Bas et en Suisse. En plus des 150 personnes arrêtées, l’agence a saisi plus de 26,7 millions d’euros (31 millions de dollars) en espèces et en monnaies virtuelles ainsi que 234 kg de drogue et 45 armes à feu.

D’après Europol, les drogues saisies se composent de 152 kg d’amphétamine, 27 kg d’opioïdes et plus de 25 000 pilules d’ecstasy.

Cette opération, connue sous le nom de Dark HunTOR, était composée d’une série d’actions distinctes mais complémentaires en Australie, Bulgarie, France, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Suisse, Royaume-Uni et États-Unis, avec des efforts de coordination menés par Europol et Eurojust.

Ainsi, « l’opération DarkHunTOR a permis d’arrêter « 65 personnes aux États-Unis, 47 en Allemagne, 24 au Royaume-Uni, 4 en Italie, 4 aux Pays-Bas et trois en France », précise encore le communiqué.

« Un certain nombre d’enquêtes sont toujours en cours pour identifier d’autres personnes derrière des comptes sur le Dark web », ajoute encore l’agence.

« Dans le cadre de cette opération, les autorités italiennes ont également fermé les marchés du Dark web DeepSea et Berlusconi, qui affichaient ensemble plus de 100 000 annonces de produits illégaux. Quatre administrateurs ont été arrêtés et 3,6 millions d’euros de cryptomonnaies saisis », conclut l’agence qui promet d’autres opérations dans les prochains jours.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here