Angola : le Président annonce la privatisation de Multitel

0
Angola : le Président annonce la privatisation de Multitel

Le président angolais Joao Lourenco a publié une ordonnance autorisant la privatisation de la participation de 90 % que l’État détient dans le capital de Multitel, par le biais d’un appel d’offres.

Selon les médias locaux, la part de l’État angolais dans le fournisseur de services Internet et de données s’élève à 90 %, via PT Ventures (40 %), Angola Telecom (30 %) et Banco de Comércio e Indústria (BCI) (20 %) .

Selon un arrêté présidentiel, auquel l’agence de presse portugaise Lusa a eu accès, l’appel d’offres est nécessaire car Multitel « ne remplit pas les conditions nécessaires » à sa privatisation via une introduction en bourse en bourse.

La privatisation de Multitel s’inscrit dans le cadre du programme national de développement 2018-2022 qui embrasse la réforme des finances publiques de l’exécutif.

Le Président a délégué à la Ministre des Finances, Vera Daves, la compétence de subdéléguer les travaux du processus, à savoir la nomination du comité de négociation, ainsi que la vérification de la validité et de la légalité de l’appel d’offres public.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here