Sénégal : l’ARTP et le Ministère de la Santé s’accordent pour l’utilisation des Ondes de communication « en toute sécurité »

0

L’ Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP) et le Ministère de la Santé et de l’Action Sociale ont signé jeudi une convention pour parvenir à une utilisation des Ondes de communication « en toute sécurité », rapporte l’Agence de Presse Sénégalaise (APS).

« Nous avons pendant des années collaboré avec l’ARTP, mais c’est aujourd’hui que nous avons l’occasion de signer une convention pour formaliser nos relations. L’objectif est de parvenir à l’utilisation des ondes de communication en toute sécurité », a déclaré le secrétaire général du ministère de la Santé, Alassane Mbengue.

« La santé, ce n’est pas qu’une affaire du ministère, elle va au-delà du médical. Des domaines comme celui de l’environnement sont fortement interpellés et concernés, car tout ce qui nous entoure peut avoir un impact sur notre santé », a-t-il expliqué, ajoutant qu’il faut accorder une attention particulière aux rayonnements non ionisants.

Pour lui, ces derniers revêtent « une importance capitale, d’où la nécessité de l’exploitation optimale qui doit prendre en compte les dimensions de la sécurité et de la sureté ».

« Les champs électromagnétiques dans la gamme des rayonnements non ionisants sont partout présents dans notre environnement. Ils sont soit naturels, soit artificiels comme celui créé par des équipements radioélectriques de communication », a-t-il insisté.

Pour sa part, le directeur général de l’ARTP, Abdou Ly, a dit que les communications électroniques sans fil occupent une place importante dans le quotidien des personnes pour des usages domestiques, professionnels et industriels, mais sont réalisées par des émetteurs et récepteurs bandes radios utilisant les spectres des fréquences radios électriques, etc.

« La propagation et les propriétés de ces espaces dans les ondes libres sont productrices d’énergie électromagnétique générant des rayonnements non ionisants’’, a-t-il relevé, insistant sur l’impact des ondes électromagnétiques sur la santé, ‘’devenu l’une des préoccupations majeures des usagers et de l’Etat, soucieux du bien-être de ses concitoyens ».

Source : APS

Voir aussi : Sénégal : le Régulateur publie les résultats sur l’exposition électromagnétique des rayonnements non ionisants

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here