Orange annonce l’arrêt de ses réseaux mobiles 2G et 3G en Europe

0
Orange annonce l'arrêt de ses réseaux 2G et 3G en Europe
Orange

L’opérateur de télécoms Orange vient de dévoiler un calendrier d’arrêt progressif de ses  anciennes technologies 2G et 3G en  Europe.

Selon cette communication, l’opération vise à moderniser  tous les  réseaux mobiles d’Orange  en Europe.

Suivant le calendrier, établis  en France, Orange arrêtera le réseau 2G d’ici la fin de l’année 2025, tandis que le réseau 3G sera arrêté d’ici fin 2028. Orange souligne qu’en France la couverture nationale 3G est historiquement plus élevée que la couverture 2G.

Dans les autres pays que sont la Belgique, l’Espagne, le Luxembourg, la Pologne, la Roumanie et la Slovaquie, ce sera d’abord l’arrêt de la 3G, puis celui de la 2G. La 3G y sera ainsi arrêtée d’ici 2025 et la 2G sera progressivement arrêtée d’ici 2030. Orange souligne toutefois une stratégie propre à chacune de ses filiales.

Orange justifie une évolution de ses réseaux mobiles vers des technologies  » plus sécurisées, résilientes, économes en énergie et modernes telles que la 4G et la 5G.  » L’opérateur met par exemple en avant la technologie VoLTE pour une meilleure qualité de la voix.

À souligner que la 2G peut tout de même être une solution de repli pour les opérateurs lors d’heures de gros trafic ou à l’intérieur des bâtiments. C’est néanmoins une vieille technologie qui est largement vulnérable aux écoutes et à l’usurpation d’identité.

Les fréquences actuellement utilisées pour la 2G et la 3G seront réallouées pour améliorer la capacité et la couverture des réseaux 4G et 5G, aussi bien dans les zones urbaines que dans les zones rurales. Reste que l’annonce d’Orange nécessitera une attention particulière et un accompagnement dans le domaine de l’IoT.

Dans son évaluation de l’impact environnemental du numérique en France réalisée avec l’Ademe, l’Arcep note que  » la pertinence environnementale de l’extinction des anciennes générations de réseaux mobiles semble complexe à évaluer. « 

 » Certains équipements, notamment professionnels (par exemple des terminaux de carte bancaire), requièrent encore l’utilisation d’anciens réseaux mobiles 2G / 3G. Puisque ces équipements ne sont pas pour l’instant voués à être changés, l’extinction des réseaux d’ancienne génération viendrait à rendre obsolètes lesdits équipements numériques et à questionner l’avantage environnemental de telles mesures « , écrit l’Arcep.

À voir si les autres opérateurs en France s’inscriront dans la même démarche que celle initiée par Orange.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here