Maroc Telecom réalise un chiffre d’affaires de 3 milliards de dollars

0
Maroc Telecom réalise un chiffre d'affaires de 3 milliards de dollars

L’opérateur marocain de télécommunications Maroc Telecom a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 27,49 milliards de dirhams (2,99 milliards de dollars) au cours des neuf premiers mois de 2020, soit une hausse de 0,7%.

Ce résultat résulte de la forte résilience des activités internationales, qui a partiellement compensé la baisse du chiffre d’affaires au Maroc malgré la crise du COVID-19, a indiqué la société.
Le chiffre d’affaires des activités au Maroc s’est élevé à plus de 15,72 milliards de dirhams (1,7 milliard de dollars) sur les neuf premiers mois de 2020, (en baisse de 3,6%).
Cependant, la part du résultat net du groupe de Maroc Telecom a baissé de 2,6% à la fin des neuf premiers mois de 2020.
En chiffres, le résultat net part du groupe de Maroc Telecom s’établit à 4,52 milliards de dirhams (491,6 millions de dollars). Le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) atteint près de 14,36 milliards de dirhams (1,56 milliard de dollars), en légère baisse de 0,3%. La variation est due à l’augmentation de 6,7% de l’EBITDA ajusté des activités internationales, qui compense partiellement la baisse de l’EBITDA ajusté au Maroc.
Maroc Telecom explique que la marge d’EBITDA ajusté progresse de 0,2 point sur une base comparable à 52,2%.
Le résultat opérationnel ajusté du groupe s’établit à 8,71 milliards de dirhams (947,3 millions de dollars) à fin septembre 2020. Ce chiffre représente une baisse de 3,1% en raison de l’augmentation des amortissements, selon Maroc Telecom.
Le cash-flow opérationnel net ajusté a augmenté de 22,4% ou 11,22 milliards de dirhams (1,22 milliard de dollars) en raison de la baisse des dépenses d’investissement.
«La dette nette consolidée du groupe représente 1,0x fois son EBITDA annualisé», a déclaré Maroc Telecom.
Les investissements industriels de Maroc Telecom, également appelés Capex, sont en baisse de 38,5% en  fin septembre. Le groupe a évoqué sa «gestion efficace des investissements» en pleine crise.
Malgré les retours positifs sur les investissements, Maroc Telecom a reconnu que le segment mobile continue de souffrir de la crise du COVID-19 en raison de la perte de «revenus importants du tourisme» et des Marocains résidant à l’étranger (MRE).
La crise majeure a eu un impact considérable sur l’itinérance et l’entrée internationale.
«Cette baisse est atténuée par la hausse du chiffre d’affaires fixe qui a augmenté de 2% sur les neuf mois de l’année», a déclaré Maroc Telecom.
Abdeslam Ahizoun, le président du conseil d’administration du groupe Maroc Telecom, a décrit les résultats comme une démonstration de succès malgré la crise sanitaire actuelle et le «durcissement de la concurrence».
«Les atouts internationaux permettent au Groupe d’améliorer sa résilience dans cet environnement difficile», a-t-il déclaré.
Il a également fait valoir que l’entreprise a fait preuve d’une «grande capacité» d’adaptation pour faire face aux effets de la crise en adoptant des plans d’optimisation des coûts et en gérant des investissements optimisés depuis le déclenchement de la pandémie.

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plait entrer votre commentaire!
S'il vous plait entrez votre nom ici