Le gouvernement indien interdit plusieurs applications mobiles chinoises

0
Le gouvernement indien interdit plusieurs applications mobiles chinoises

Le gouvernement indien a décidé d’interdire l’usage de plusieurs applications mobiles chinoises pour des raisons de sécurité. L’annonce vient d’être faite par le ministère des technologies de l’information.

Dans un communiqué, le ministère des technologies de l’information indique que ces applications « se livrent à des activités […] portant préjudice à la souveraineté, à l’intégrité  à la défense, à la sécurité de l’État et à l’ordre public ». Il justifie cette décision  par plusieurs plaintes concernant le vol présumé de données et des violations des règles en matière de respect de la vie privée.
Parmi les applications interdites figurent les plus populaires TikTok, Wechat Weibo (équivalent chinois de Twitter) ou encore le jeu Clash of Kings.
Selon les statistiques, les téléphones portables chinois représentent 65 % du marché indien, alors que les applications de partage de vidéos comme TikTok et Helo sont très populaires chez les jeunes Indiens. Le nombre d’usagers de TikTok en Inde est estimé à 120 millions, soit le plus grand marché international de cette application, il permet aux utilisateurs de créer de courtes vidéos et de superposer des voix ou de la musique. L’application, a dépassé les 2 milliards de téléchargements au mois d’avril passé et a trouvé un énorme marché en Inde. Environ 30% des téléchargements provenaient de l’Inde, d’après la firme d’analyse de données Sensor Tower.
Cette interdiction intervient au milieu des récentes tensions géopolitiques avec la Chine. Au moins 20 soldats indiens ont été tués lors d’un accrochage entre les troupes chinoises au début du mois. Dans cette confrontation, les deux pays ont affirmé que les troupes des autres s’étaient déplacées et avaient franchi la frontière.

 

 

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plait entrer votre commentaire!
S'il vous plait entrez votre nom ici