La Guinée se dote d’un arsenal pour faire face à la cybersécurité.

0
La Guinée se dote d'un arsenal pour faire face à la cybersécurité.
Agence Nationale de la Sécurité de Système d'Information

Le Ministère des postes, des télécommunications et de l’économie numérique à travers l’agence nationale de la sécurité des systèmes d’information ( ANSSI) a démarré ce lundi 4 avril, un atelier de validation du document de politique et stratégie nationales de cybersécurité.

La lutte contre la cybersécurité représente de nos jours un défi majeur pour tous les états. C’est dans cette optique que le gouvernement guinéen a inscrit parmi ces priorités la lutte contre la cybercriminalité à travers d’un document de politique et stratégie nationales de cybersécurité.

« En 2016, la décision fut prise de fonder une stratégie nationale de développement du numérique, centrée sur l’administration. Celle-ci contribua à fixer le rôle et les prérogatives de l’ANSSI, ainsi qu’à renforcer les systèmes de protection informatique mis en œuvre par les grands ministères régaliens : la Défense et la Sécurité. En conséquent, le document de politique et de stratégie nationales de cybersécurité qui vous est aujourd’hui présentée en est le produit. Il s’agit d’un travail neuf, d’ouverture et de collaboration », indique Famo Youla, directeur général de l’ANSSI.

Dans son intervention, Madame Aminata KABA,  Ministre des postes, des télécommunications et de l’économie numérique a rappelé à l’entame de son discours que l’ une des missions assigné à son département est celle de la digitalisation des services de l’état, qui selon elle,  constitue un vecteur de développement sociaux économiques. Elle a ensuite souligné que cette digitalisation ne se fera pas sans la prévention et la protection des infrastructures et les données. Pour y parvenir, elle a décliné les différentes priorités de son département en matière du renforcement de la cybersécurité en République Guinée à savoir :

La mise en place et l’opérationnalisation du SOC/CERT National et des CSIRTS sectorielles, la mise en service d’un Data Center National de niveau tiers 3 (certifié par Uptime Institute) qui en cours d’exécution, la formation et le renforcement de capacité des points focaux de la cybersécurité dans les sectorielles par les experts internationaux de cybersécurité de l’IUT.

Il est à rappeler que ce document est le fruit d’un intense travail des acteurs guinéens de l’écosystème des différents départements ministériels, du secteur privé, de la société civile, des partenaires techniques et financiers notamment l’UIT, le PNUD, l’ et la CEA.

Au terme de cet atelier de deux jours, les différents participants vont adopter le contenu de ce document qui deviendra une référence en matière de prévention sur les enjeux liés à la sécurité des infrastructures, des données et des services en République de Guinée.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here