Guinée : qu’est-ce qui motive la grève des acteurs de la monnaie électronique ?

0

Les acteurs de la monnaie électronique regroupés au sein du syndicat des acteurs de la monnaie électronique (SAMEL Guinée)vient de hausser le ton a face aux 18% imputés sur les commissions qu’ils perçoivent par l’Opérateur Orange Finances Mobiles Guinée (OFMG), pour annoncer le lancement à partir du lundi 20 juin 2022, un mouvement de grève générale et illimitée sur toute l’étendue du territoire national.

Pour motiver leur mouvement de grève prévu le 20 juin prochain, SAMEL Guinée dénonce dans un communiqué qui date du 15 juin 2022, les attaques des bandits, l’interférence des arnaqueurs, les erreurs des faux billets, rencontres d’innombrables des faux billets à cela s’ajoute des diminutions unilatérale et fréquente des commissions dont sont victimes les agents des points de vente (PDV) des services d’orange.

Sur les points de revendications que le syndicat a formulés, on note l’implication de l’état dans le processus de régulation des opérateurs de téléphonie, une commission de 50% sur les retraits, l’affichage de l’identité du client avant la confirmation, la création d’une plateforme multi-acteurs (OrangeADMEG et SAMEL Guinée) ainsi que le remboursement des 18 % prélevés depuis le 1er juin 2022.

On se souvient que le 31 mai dernier, OFMG avait procédé à la modification de grille tarifaire passant de 10 à 5 paliers avec des réductions près de 50 %. Cette modification tarifaire a entraîné une réduction de revenus aussi bien pour l’opérateur que pour les agents et l’opérateur avait prévu de procéder à un ajustement des commissions sur les transactions monétaires en faveur des distributeurs et points de vente.

Voir aussi : Guinée : Orange Finances Mobiles Guinée a-t-elle échappée à la règlementation ?

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here