Ethio Telecom veut atteindre 61% du taux de la pénétration des télécommunications

0
Ethio Telecom veut atteindre 61% du taux de la pénétration des télécommunications

La directrice générale d’Ethio Telecom, Frehiwot Tamiru, a annoncé le jeudi 19 août 2021, des objectifs pour augmenter le taux de pénétration des télécommunications à 61 % avec plus d’abonnés  voix,  Internet, et de nouveaux flux commerciaux.

Dans sa communication, Frehiwot Tamiru souhaite dans son plan d’affaires (1er juillet 2021 -30 juin 2022), obtenir une augmentation du revenu annuel d’Ethio Telecom à hauteur de   70 milliards de birr (1,5 milliard de dollars).

Cette stratégie vise à renforcer la capacité du réseau d’Ethio Telecom avec  la technologie 5G en prélude de la préparation à la concurrence avec les nouveaux opérateurs déjà annoncé d’ici fin 2021.

En juillet dernier, l’entreprise  a annoncé que son chiffre d’affaires pour les 12 derniers mois était de 56,5 milliards de birr (1,29 milliard de dollars).

Il  est à rappeler qu’Ethio Telecom est sur le point de faire face à la concurrence de Safaricom Telecommunications Ethiopia , en partenariat avec les sociétés sœurs Vodacom et Vodafone, ainsi que d’autres puissants bailleurs de fonds. L’opérateur historique éthiopien  ne  craint que Safaricom, qui détient 63,6% des parts de marché au Kenya, ne soit un concurrent agressif.

Dans le même temps, le gouvernement éthiopien tente de vendre une participation de 40 % dans Ethio Telecom. Orange est à ce jour le seul enchérisseur déclaré. MTN d’Afrique du Sud a décidé de ne pas poursuivre ses activités éthiopiennes.

La direction d’Ethio Telecom a annoncé qu’elle souhaitait étendre son réseau LTE Advanced « à Addis-Abeba et dans les villes régionales en raison de la croissance et de la demande du trafic de données » en  améliorant  la couverture et la capacité du réseau afin de pouvoir ajouter « plus de 3,88 millions » de connexions mobiles supplémentaires, et il prévoit d’améliorer ses systèmes informatiques.

En fin Ethio Telecom souhaite augmenter le nombre total d’abonnés de 14 % à 64 millions, dont les abonnés voix mobile de 13 % à 61,37 millions, les utilisateurs de données et d’Internet de 16,2 % à 28,5 millions et les abonnés haut débit fixe de 48 % à 554 000. « Cela devrait porter le taux de pénétration des télécommunications à 61% », a déclaré la société.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here