Mauritanie : nouvelles sanctions contre les opérateurs de téléphonies

0
48

(ticguinee) Suite aux résultats de la mission de contrôle effectués du 20 octobre au 25 novembre 2018, l’autorité de Régulation des Postes et Télécoms (ARPT ) de la Mauritanie, vient d’infliger une nouvelle fois une sanctions financière contre les opérateurs Mauritel SA   (Opérateurs historique et filiale de Maroc Telecom), Mattel SA ( filiale de Tunisie Telecom) et Chinguitel SA (filiale de la Soudanaise « Expresso » .

Pour motif de « défaillance du service », chacun de ces opérateurs doivent payer au trésor public chacun  : 33,7 millions de nouvelles Ouguiyas (902 446 euros ) pour Maurittel , 12 millions de nouvelles Ouguiyas ( 256 132 euros) pour Mattel et 10,7 millions de nouvelles Ouguiyas (256 132 euros) pour Chinguitel a indiqué l’autorité de régulation.

Cette nouvelle sanction est motivée selon l’ARPT par une persistance liée aux manquements de certains engagements contenus dans les charges relatif à la couverture de certaines villes et axes routiers du pays.

Ces sanctions qui sont devenues très récurrentes aux yeux de certains observateurs sont profitables pour les opérateurs qui préféraient payés les amendes au lieu et à la place d’engager des investissements pour moderniser leurs infrastructures et améliorer la qualité de service.

Mohamed Diallo

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plait entrer votre commentaire!
S'il vous plait entrez votre nom ici